[ fr en ]

Colloque RAO : Bases de données et espaces informationnels

15-16 janvier 2010

Mis en ligne par : Laurence Harris , Séverine Letalleur-Sommer . Mise à jour: 4 décembre 2009.

Colloque international organisé par le Groupe RAO (Recherche Assistée par Ordinateur)

PROGRAMME

vendredi 15 janvier 2010

(U. Paris Ouest, Salle des Conférences, Hall du bât B, RdC)

9h00 – Accueil des participants

9h15 - Ouverture du colloque : CORNELIUS CROWLEY, Vice-Président chargé des Etudes et de la Vie Universitaire à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

SESSION 1 (9h30 – 12h30) - Outils Lexicométriques

Présidente de séance : FRANÇOISE DECONINCK-BROSSARD

9h30 – ALAIN DUVAL (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Rétrospective de la genèse du dictionnaire Robert & Collins »

10h30 - LAURENCE HARRIS (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Bases de données et géographie textuelle »

11h00-11h30 – Discussion & pause

11h30 – THI THANH QUYEN PHAM (Université de Franche-Comté – Besançon) : « Base de données textuelles et linguistique de corpus »

12h00 – ANNE BANDRY-SCUBBI (Université de Haute-Alsace – Mulhouse - Colmar) : « Des textes littéraires considérés comme espaces informationnels »

12h30-14h00 – Discussion & déjeuner

SESSION 2 (14h00 – 17h30) – Informatique & Civilisation

Présidentes de séance : SEVERINE LETALLEUR-SOMMER & LAURENCE VEYSSIERE-HARRIS

14h00 – FRANÇOISE DECONINCK-BROSSARD (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Systèmes de Gestion de Bases de Données : 27 ans après »

14h30 - SIMON DIXON (Queen Mary, University of London) & Dr Inga JONES (University of Sussex) : « A Database Relating to the History of the Dissenting Academies in the British Isles, 1660-1860 »

15h30-16h00 – Discussion & pause

16h00-17h00 - STEPHEN TAYLOR (University of Reading) : « The problems and potential of pouring old wine into new bottles : reflections on the Clergy of the Church of England Database 1999–2009 and beyond »

17h00-17h30 – Discussion & clôture de la journée

18h00 – COCKTAIL DE DEPART A LA RETRAITE DE FRANÇOISE DECONINCK-BROSSARD & ALAIN DUVAL (DISCOURS DE SYLVAINE HUGHES, DIRECTRICE DE L’UFR LCE)

samedi 16 janvier 2010

(U. Paris Ouest, Salle des Conférences, Hall du bât B, RdC)

9h00 – Accueil des participants

SESSION 3 (9h15 – 10h45) – Littérature Electronique

Présidente de séance : ANNE BANDRY-SCUBBI

9h15 – ARNAUD REGNAULD (Université Vincennes - Saint-Denis - Paris 8) : « Une hyperfiction de Shelley Jackson intitulée "Patchwork Girl" (1995) »

9h45 - ALAIN KERHERVE (Université de Bretagne Occidentale – Brest) : « Une base de données sur la théorie épistolaire anglophone : pourquoi ? Comment ? »

10h15 – ILANA ELEÁ (Pontifica Universidade Catolica – Brésil) : « Fanfiction and Webnovelas : the Digital Reading and Writing of Adolescent Brasilians »

10h45-11h15 – Discussion & pause

SESSION 4 (11h15 – 12h45) – Cartes Mentales

Présidente de séance : SEVERINE LETALLEUR-SOMMER

11h15 – MARIE-MADELEINE MARTINET (Université Paris Sorbonne – Paris 4) : « Bases de données de texte, base de données d’images : l’actuel, le virtuel et le potentiel »

11h45 – AMY WELLS (Université Blaise Pascal – Clermond Ferrand 2) : « Literary Geomatics : Building a GIS Database for the Analysis and Cartography of Literary Geographics »

12h15 - CHRISTINE EVAIN (Ecole Centrale – Nantes) : « Le Mind Mapping et structures rhizomatiques au service de la création de sites Internet »

12h45-14h15 – Discussion & déjeuner

SESSION 5 (14h15 – 16h15) – Parallèles

Présidente de séance : LAURENCE HARRIS

14h15 – ANNE-SOPHIE BORIES (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : « Base de données et poésie : la versification de Raymond Queneau »

14h45 – TIZIANA NICOLETTA BELTRAME (Laboratoire d’Ethnologie et Sociologie Comparative - Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « L’objet en mouvement. L’informatisation dans le processus de classement des objets du Musée du Quai Branly »

15h15 – VERONIQUE MONTEMONT & STEPHANIE MIECH (ATILF/CNRS - Nancy) : « Frantext 2 »

15h45-16h15 - Discussion & clôture du colloque


Rappel de l’appel à contributions

L’expression base de données renvoie à tout système permettant l’organisation et la consultation de documents par une ou plusieurs personnes de façon interactive et rationnelle. Mais la création de tels dispositifs - car les données ne sont jamais données -, en même temps qu’elle reflète la façon dont nous appréhendons le réel et gérons le savoir, génère des représentations à l’esthétique propre. Ces dispositifs sont des objets à part entière que l’on peut étudier en amont de leur création (programmation informatique, choix de logiciels, type de base de données) ou en aval (présentation à l’écran, exploration, effets esthétiques) voire en tant qu’ils reflètent un mode de pensée spécifique, invisible jusqu’alors : "the new information technologies [...] cause a critical awareness not only of the relation between medium and message in past media, but also, as a consequence, in present-day media, including themselves, which they historicise. They are a tool of metaperception." [1]

Pour le chercheur travaillant sur le monde anglophone, ces dispositifs permettent une restitution dynamique du savoir propice au renouvellement de la réflexion dans les domaines de la littérature, de la traduction, de la civilisation et de la linguistique. Ce colloque s’inscrit en effet dans une perspective pluridisciplinaire tant par la variété des champs abordés (linguistique, civilisation, littérature), que par celle des angles d’approche (lexicométrie, traductologie, sociologie, politique, etc.). Les intervenants s’interrogeront sur les modalités de création et d’exploitation de ces espaces de recherche.

Des questions plus théoriques pourront également être abordées, comme celles portant sur la synesthésie, la kinesthésie, les textes arborescents, correspondances entre théorie littéraire et hypertext, la création et l’analyse de cédéroms culturels, le rôle des métaphores spatiales dans la navigation, le concept de mindscape, ou encore celui de rhizome théorisé par Gilles Deleuze et Félix Guattari.

Ainsi en fonction de l’objectif poursuivi et du questionnement portant sur la construction des bases de données (choix des champs et mode d’interrogation), l’on verra se dessiner des espaces informationnels (information space) qui fédèrent les deux directions principales de ce colloque : bases de données et hyperespace.

Les propositions de communications, en français ou en anglais, sous forme d’un résumé de 250 à 300 mots accompagné d’une notice biographique d’une dizaine de lignes, sont à envoyer à Séverine Letalleur-Sommer (severineletalleur@gmail.com) et Laurence Veyssière-Harris (laurence.veyssière-harris@u-paris10.fr), avec copie à Françoise Deconinck-Brossard (fadeco@wanadoo.fr), avant le 15 septembre 2009.

Les communications retenues feront l’objet d’une publication en ligne après avis d’un comité de lecture.

[1Liliane Gallet-Blanchard & Marie-Madeleine Martinet. « Hypermedia and Urban Culture : a Presentation on the CD-Rom Georgian Cities », 122.

Autres pages du groupe de recherche RAO :

Cliquer pour la suite: 0 | 5