[ fr en ]

PARAGEAU Sandrine

Mis en ligne par : Sandrine Parageau . Mise à jour: 10 février 2017.

Maître de conférences en civilisation britannique

Formation

Cours enseignés en 2016-2017

- L1 - Introduction à la civilisation britannique : le Royaume-Uni aujourd’hui
- L2 - Création de la nation américaine 1607-1791
- L2 - Histoire de l’Empire britannique XVIIe-XXe siècles
- L3 - Religion et politique en Angleterre 1534-1689
- L3 - Histoire de la vie privée dans les îles Britanniques, XVIe-XVIIIe siècles (avec Yan Brailowsky)
- Master 1 Recherche - Science, foi et raison en Grande-Bretagne aux XVIIe et XVIIIe siècles (avec Clotilde Prunier)

Fonctions

- Membre élu de la Commission Recherche de l’université Paris Nanterre (2012-2016)
- Membre du Conseil Académique et du Conseil Académique restreint de l’université Paris Nanterre (2014-2016)
- Membre élu du Conseil Académique de la ComUE Paris-Lumières depuis 2015
- Membre du comité de rédaction de la revue Etudes Epistémè depuis 2013
- Membre du comité de lecture de la revue Angles. French Perspectives on the Anglophone World depuis 2014
- Membre nommé du Conseil du CREA (Centre de Recherches Anglophones) depuis 2017
- Membre nommé de la Commission Recherche de la SAES (Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur) depuis 2017

Thèmes de recherche

- XVIIe siècle anglais
- philosophie naturelle, XVIIe siècle (France, Angleterre)
- femmes philosophes
- République des Lettres, sociabilité savante
- histoire intellectuelle, histoire des sciences
- histoire des savoirs

Publications

MONOGRAPHIE

Les Ruses de l’ignorance. La contribution des femmes à l’avènement de la science moderne en Angleterre, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2010, 359p. [Recensions dans : Cercles, février 2012 ; E-rea 9.2, 2012 ; Methodos 12, 2012 ; Annales. Histoire, sciences sociales, 2012/3, p. 770-772 ; RSEAA 17-18, 69, 2012, p. 261-263 ; Clio. Histoire, femmes et sociétés, 36, 2012 ; Études anglaises, vol. 67, 2014/2, p. 204-205.]

OUVRAGES CO-DIRIGES

1. Les Femmes et leurs représentations en Angleterre de la Renaissance aux Lumières (avec M. Bernos & L. Sansonetti), Paris : Nouveau Monde Éditions, 2009, 155p. [Recensions dans : Études anglaises, vol. 63, 2010/4, Revue historique, 2013/1, n°665.]

2. Women and Curiosity in Early Modern England and France (avec L. Cottegnies et J. J. Thompson), Leyde : Brill, 2016, 262p.

NUMEROS DE REVUES CO-DIRIGES

1. Les Discours de la méthode en Angleterre à l’époque classique / Discourses on Method in Early Modern England (avec M.-I. Ducrocq), Revue LISA/LISA e-journal, XII, 5, 2014, 143p.

2. Curiosité et vanité dans les îles Britanniques et en Europe (XVIe-XVIIe siècles) (avec L. Cottegnies et G. Venet), Études Épistémè, 27, 2015.

ARTICLES ET CHAPITRES D’OUVRAGES

  1. « La satire des sciences dans Observations upon Experimental Philosophy et The Blazing World (1666) de Margaret Cavendish », Études Épistémè 10, automne 2006, p. 75-97.
  2. « The Function of Analogy in the Scientific Theories of Margaret Cavendish and Anne Conway », Études Épistémè 14, automne 2008, p. 89-102.
  3. "Introduction" (avec M. Bernos et L. Sansonetti), in Les Femmes et leurs représentations en Angleterre de la Renaissance aux Lumières, éds. M. Bernos, S. Parageau & L. Sansonetti, Paris : Nouveau Monde Éditions, 2009, p.9-16.
  4. « Contre la satire des femmes savantes : la défense de la contribution philosophique des femmes par Margaret Cavendish, duchesse de Newcastle », in Les Femmes et leurs représentations en Angleterre de la Renaissance aux Lumières, éds. M. Bernos, S. Parageau & L. Sansonetti, Paris : Nouveau Monde Éditions, 2009, p. 95-113.
  5. « L’histoire intellectuelle dans les études anglophones : un “style d’analyse” interdisciplinaire ? », in L’Interdisciplinarité en question dans les études anglophones, éds. André Kaenel, Claire Omhovère et Richard Samin, Presses Universitaires de Nancy, 2010, p. 15-29.
  6. « Les femmes et l’avènement de la science moderne en Angleterre : l’essai sur l’homme d’Elizabeth Tollet (1694-1754) », Atala, éds. Thierry Guédé et Pascal Guégo, 13, 2010, p. 53-69.
  7. "Catching ’the Genius of the Age’ : Margaret Cavendish, Historian and Witness", Études Épistémè, 17, 2010, p. 55-67.
  8. "Autodidacticism and the construction of scientific discourse in Early Modern England : Margaret Cavendish’s and Anne Conway’s “intellectual bricolage” ", in Women and Science, 17th Century to Present : Pioneers, Activists and Protagonists, eds. Donna Spalding Andréolle & Véronique Molinari, Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars Publishing, 2011, p. 3-18.
  9. "A naked way of writing" : probabilité et liberté philosophique dans l’experimental essay en Angleterre au milieu du XVIIe siècle », Alphée 4, juillet 2012, p. 40-51.
  10. « Respublica litterarum et respublica mulierum : le cercle féminin transnational d’Anne Marie van Schurman dans l’Europe savante du XVIIe siècle », in Les Rôles transfrontaliers joués par les femmes dans la construction de l’Europe, éd. G. Leduc, Paris : L’Harmattan, 2012, p. 111-122.
  11. « “Le trivial et l’ordinaire” : pour une histoire intellectuelle de la Révolution scientifique », Dix-septième siècle, 257, 4, 2012, p. 627-637.
  12. “The emergence of a modern nation (1534-1688) ?” (p. 11-40) ; “Promoting women’s natural rights against the patriarchal culture” (p. 86-98) ; “Political and social reform” (p. 99-108 & 120-128) ; “The Theocratic model” (p. 229-234), in Crossing Boundaries. Histoire et culture des pays du monde anglophone, ed. F. Grellet, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012.
  13. Notice « Montre » dans l’encyclopédie en ligne « Lit&res : Les objets de la littérature baroque » (hypotheses.org), 2015.
  14. « Rousseau’s Émile (1762) : The Patriarchal Family and the Education of the Republican Citizen », in Patriarchal Moments. Reading Patriarchal Texts, éds. C. Cuttica et G. Mahlberg, Bloomsbury Academic, 2015, p. 107-113.
  15. « A Defence of the Essay of Human Understanding (1702) par Catharine Trotter, ou comment la théorie lockienne de l’identité personnelle sied aux femmes », Dix-septième siècle (accepté, à paraître en 2017).
  16. "’Play, utopia or anguish’ ? Accounting for the Persistence of the Discourse against Slander from the Middle Ages to the Early Modern Period", Style (Penn State University Press), 51, 2 (accepté, à paraître en 2017).

RECENSIONS

  1. Anne Dunan-Page éd., The Cambridge Companion to Bunyan, Cambridge : CUP, 2010. Recension dans Cercles, novembre 2011.
  2. Claire Gheeraert-Graffeuille, La Cuisine et le forum : l’émergence des femmes sur la scène publique pendant la Révolution anglaise (1640-1660), Paris : L’Harmattan, 2005. Recension dans Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, 68, 2011, p. 195-196.
  3. Éliane Viennot, Revisiter la querelle des femmes. Discours sur l’égalité/inégalité des sexes, de 1750 aux lendemains de la Révolution, Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2012. Recension dans Revue philosophique de la France et de l’étranger, 139, 2, 2014, p. 254-255.
  4. M. Cavendish, Relation véridique de ma naissance, de mon éducation et de ma vie. Trad. et éd. de Constance Lacroix, Paris : Éditions de la rue d’Ulm, 2014. Recension dans Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, 71, 2014, p. 318-320.
  5. J. Crawford, Mediatrix. Women, Politics, and Literary Production in Early Modern England, Oxford : OUP, 2014 et W. S. Howard, An Collins and the Historical Imagination, Farnham, Surrey, England ; Burlington, VT : Ashgate, 2014. Recension dans Modern Language Review, III, 2, avril 2016, p. 541-543.

Communications (sélection)

  1. Février 2010 : Université Denis Diderot – Paris 7 - « A Defence of the Essay of Human Understanding (1702) par Catharine Trotter, ou comment la théorie lockienne de l’identité personnelle sied aux femmes », séminaire de l’Atelier de Philosophie britannique.
  2. Juin 2011 : Université Charles de Gaulle - Lille 3 - « Respublica litterarum et respublica mulierum : le cercle féminin transnational d’Anne Marie van Schurman dans l’Europe savante du XVIIe siècle », colloque international « Les rôles transfrontaliers des femmes dans la construction de l’Europe »
  3. Février 2012 : Université Denis Diderot - Paris 7 - Table ronde sur "La curiosité en philosophie aux XVIe-XVIIIe siècles", avec Robert Mankin et Philippe Hamou
  4. Février 2012 : Université Paris Sorbonne - Paris 4 - Présentation de Les Ruses de l’ignorance. La Contribution des femmes à l’avènement de la science moderne en Angleterre, Paris : PSN, 2010
  5. Mai 2012 : Université Paris Ouest Nanterre – Présentation de l’ouvrage de Carolyn Merchant, The Death of Nature (1979), séminaire Femmes Auteurs Anglo-Américaines (FAAAM).
  6. Mai 2012 : Université Denis Diderot – Paris 7 – « ‘Employing Fictions to Teach Truths’ : la méthode de la méditation philosophique de Robert Boyle », séminaire de l’Atelier de philosophie britannique
  7. Juin 2012 : Université Paris Sorbonne – Paris 4 – « An interdisciplinary approach to the ‘Scientific Revolution’ : intellectual history in England and in France », journée d’étude “Penser les révolutions britanniques au XVIIe siècle de part et d’autre de la Manche”.
  8. Septembre 2012 : Women’s Studies Group 1558-1837, Université de Londres – « How women became scientists in seventeenth-century England : the result of a misunderstanding ? »
  9. Juin 2013 : Universités Paris Ouest & Sorbonne Nouvelle – « ‘She will needs see and be seen’ : women as curious objects and curiose in Early Modern England », colloque Epistémè/CREA370, “Women and curiosity in Early Modern England”
  10. Mars 2014 : Congrès de la Renaissance Society of America, New York - « Ranting at “whisperers” and “back-biters” : discourses against slander in Early Modern England », atelier “Ranting, railing, and complaining : Renaissance rhetoric of discontent”, organisé par Ashley Streeter & Emily Shortslef (Columbia University)
  11. Juin 2014 : Université Paris Ouest – « Lecture de Scepsis scientifica (1665), Joseph Glanvill », Atelier de philosophie britannique, Paris Ouest/Paris 7.
  12. Mars 2015 : Congrès de la Renaissance Society of America, Berlin - « “All pain and torment stimulates the life […] existing in everything which suffers” : The function of pain in Anne Conway’s philosophy ».
  13. Janvier 2016 : ENS de Lyon, séminaire d’histoire des idées, laboratoire Triangle - « Philosophie et écriture collective : le cas des Principia (1690) d’Anne Conway ».
  14. Avril 2016 : séminaire EMPHASIS (Early Modern Philosophy and the Scientific Imagination), Université de Londres - « Christ in Anne Conway’s Principia (1690) : metaphysics, syncretism, and female imitatio Christi ».

Bureau V225
sparageau@hotmail.com ou sparageau@u-paris10.fr